Publié le

Curcuma et santé – Texte extrait du livre Curcuma en cuisine de Garance Leureux

Là où le curcuma pousse traditionnellement, ses rhizomes sont recherchés pour leurs vertus : résoudre les problèmes intestinaux,désinfecter, améliorer la cicatrisation des plaies… La médecine ayurvédique indienne lui reconnaît de puissantes propriétés antiseptiques.

Ces dernières années, aux Etats-Unis, la curcumine, qui donne sa couleur jaune au rhizome, a été étudiée pour ses effets dans les traitements de la maladie d’Alzheimer, du psoriasis et du cancer. Le docteur David Servan-Schreiber l’évoque dans son livre Anticancer, Prévenir et lutter grâce à nos défenses naturelles (éditions Robert Laffont, 2007). Je vous renvoie au site Guerir.fr « tout faire pour mieux guérir le cancer et le prévenir » qui présente régulièrement les résultats des dernières études scientifiques consacrées aux effets anti-cancer du curcuma.

On notera que la pipérine, l’ingrédient piquant du poivre, permettrait d’améliorer les effets de la curcumine, une bonne raison pour ne pas oublier le poivre noir dans les recettes !

En savoir plus sur le curcuma
Choisir la poudre ou la racine de curcuma ?
Curcuma bio, curcuma équitable
Recette du Marbré jaune et rouge curcuma-betterave
Voir le sommaire du livre Curcuma en cuisine

Voir le livre Curcuma en cuisine

Publié le

Curcuma : racine ou poudre ? Texte extrait du livre Curcuma en cuisine de Garance Leureux

Le curcuma que l’on trouve en France provient généralement d’Inde (Kerala), de Chine, de l’île de la Réunion, de Madagascar – des régions aux moussons de six mois, favorables à sa culture.

Au départ, nous avons une racine qui ressemble un peu à celle du gingembre, mais le rhizome est plus petit. Vous trouverez facilement des racines fraîches de curcuma dans les grandes épiceries asiatiques, plus difficilement (mais ce n’est pas impossible) dans les magasins bio. Les racines de curcuma seront choisies bien fermes et un peu juteuses à la coupe.

Hachez finement la racine de curcuma, comme un morceau de gingembre frais. Vous pouvez aussi utiliser un presse-ail. Attention aux mains et au plan de travail, la racine fraîche teinte encore plus que la poudre.

La jolie poudre orangée reste tout de même la façon la plus aisée de consommer le curcuma. Pour obtenir cette poudre, on a bouilli puis séché les racines sur le lieu de production, au soleil, souvent directement sur des tissus qu’il faut souvent mettre à l’abri des averses, nombreuses en ces pays de mousson.

Les racines sont ensuite broyées et moulues. Le stockage, au sec, au frais et à l’abri de la lumière, est important pour conserver les propriétés de la curcumine. Plus la racine est fraîchement moulue, plus l’arôme est puissant et la couleur intense. Cela dit, difficile de juger un curcuma sur sa couleur, car elle diffère d’une variété à l’autre et ne constitue pas en soi un critère de qualité.

Préférez du curcuma en poudre issu de l’agriculture biologique ; on en trouve d’ailleurs en conditionnements de 80 g, plus économiques à l’achat.

En savoir plus sur le curcuma
Curcuma et santé
Curcuma bio, curcuma équitable
Recette du Marbré jaune et rouge curcuma-betterave
Voir le sommaire du livre Curcuma en cuisine

Voir le livre Curcuma en cuisine