De délicieux kefta vegan qui donnent des envies de voyage…

Il existe de nombreuses versions de kefta à travers le monde, des Balkans, en passant par le Moyen-Orient et même l’Inde. Ma version végétalienne se rapproche plus de l’esprit arabe par son mélange d’épices, mais aussi de la méthode indienne pour la technique

 Kefta

Pour 8 pièces

Préparation : 25 min
Cuisson : 10 min

Ingrédients

• 1 oignon blanc
• 1 gousse d’ ail
• 10 g de coriandre fraîche
• 10 g de persil plat
• 100 g de petites protéines de soja texturées
• 5 g de ras- el- hanout
• 2 g de graines de cumin
• 5 g de sel fin
• Poivre noir
• 2 g de piment doux en poudre
• 90 g de farine de pois chiches

Hacher très finement l’oignon blanc, la gousse d’ail, la coriandre fraîche et le persil plat. Mélanger le tout dans un cul-de-poule et réserver. Dans une casserole, mélanger les protéines de soja texturées avec le ras-el-hanout, les graines de cumin entières et le sel. Couvrir d’eau et laisser cuire à feu vif et à couvert durant environ dix minutes. Verser dans le cul-de-poule, poivrer et bien mélanger (la chaleur du liquide va cuire légèrement les oignons et les aromates).
Laisser refroidir puis ajouter le piment doux et la farine de pois chiches. Pétrir avec les mains jusqu’à obtention d’une pâte relativement compacte. Modeler les kefta au creux de la main en leur donnant une forme allongée et les traverser d’une pique à brochette en compressant bien autour du bâton. Laisser reposer à l’air libre durant dix minutes minimum avant la cuisson. Vous pouvez saisir les kefta à la poêle avec un peu d’huile d’olive pendant cinq minutes sur chaque face ou encore les passer au gril ou bien au barbecue.

Note Les kefta sont encore plus agréables à déguster avec une sauce orientale à base de purée de sésame délayée avec du jus de citron et de l’eau que l’on aura assaisonnée avec du sel et de l’ail.

Ma petite boucherie veganCette recette est issue du livre Ma petite boucherie vegan !