La posture du dimanche : Le Lacet

Nom d’origine : Shoelace
Équivalent sanskrit : Gomukasana

Cette posture est une posture du Yin-Yoga et permet de travailler la mobilité des hanches tout en libérant les tensions dans le bas du dos (si on se penche en avant). Prêt(e) pour un moment de détente?

Prise de la posture – Variante simple

Asseyez-vous avec les jambes tendues devant vous. Amenez un pied (tranchant externe en contact avec le sol), à l’extérieur de la jambe opposée.
Si la jambe du dessous le permet, pliez-la et placez le pied à l’extérieur de la fesse opposée (vos genoux s’empilent !).

Variante – Le demi-lacet 

Si les genoux ne viennent pas se placer naturellement l’un au-dessus de l’autre, c’est probablement parce que les hanches manquent de rotation interne. Gardez la jambe du dessous tendue, pour focaliser le travail sur l’autre . Cette version est celle du demi-lacet (qui offre en bonus un étirement des ischio-jambiers !)

Variante – Pour travailler la mobilité de la nuque

Si vous avez suffisamment de sensations, gardez le dos droit et profitez de l’occasion pour travailler en douceur la mobilité de la nuque, des épaules ou des poignets.

Variante – Pour accentuer la sensation dans les hanches 

Penchez-vous vers l’avant . Soutenez le buste avec un bolster ou la tête avec les mains (en gardant les coudes sur les cuisses par exemple).

 

Pour sortir de la pose 

Penchez-vous vers l’arrière et libérez doucement les jambes. Après le rebond, faites la même séquence de l’autre côté.

Pense-pas-bête  : Commencez par le côté de la hanche le plus ouvert : on dit en Yoga que si l’on commence par son « bon » côté, l’autre voudra faire la même chose ensuite

Mise en garde : Si genoux sensibles – si bas du dos sensible

Découvrez plus de postures ainsi que le vaste domaine du Yin-Yoga avec  Le Yin-Yoga d’Amélie Annoni.

La posture du dimanche : la table

yoga-pour-maman-papa-et-moi-tableUne posture à réaliser en famille, parent et enfant, frère et soeur ou grand-parent et petit-enfant…

Partenaire n° 1 : mettez-vous à quatre pattes puis asseyez-vous sur les talons, le front au sol. Maintenez la posture, bras fléchis de chaque côté de la tête, paume des mains sur le sol.

Cette position est appelée la posture de l’enfant et servira de base à de nombreuses autres postures.

Partenaire n° 2 : asseyez-vous doucement sur le bassin de votre partenaire, coccyx contre coccyx. Puis déroulez votre dos sur le sien. Inspirez profondément en étirant vos bras derrière la tête, dans le prolongement du corps.

Placez les mains l’une sur l’autre, paumes tournées vers le haut. Expirez lentement en étirant vos jambes et placez la plante des pieds sur le sol.

Maintenez la posture, inspirez profondément et expirez longuement plusieurs fois.

Les bienfaits :

Pour le partenaire n° 1,  cette posture étire les lombaires et masse la colonne vertébrale. Pour le partenaire n° 2, elle ouvre les épaules et la cage thoracique. La posture de l’enfant, posture classique de yoga, apporte calme et apaisement.

Variante : le pont.

yoga-pour-maman-papa-et-moi-pont

Yoga pour maman, papa et moi - Teressa AsenciaCes postures sont issues de Yoga pour maman, papa et moi de Teressa Asencia