Publié le

Régime sans gluten, qui est concerné ?

• Les personnes intolérantes au gluten, souffrant d’une maladie auto-immune, la maladie cœliaque, doivent supprimer totalement le gluten de leur alimentation car celui-ci provoque une réaction inflammatoire, et altère les villosités de l’intestin grêle. La maladie se déclare chez les jeunes enfants (lors de la diversification de l’alimentation) mais aussi à tout âge de la vie (20 % des diagnostics se font sur les personnes de plus de 60 ans). La maladie est aujourd’hui bien mieux connue et diagnostiquée, même si on estime qu’actuellement l’intolérance au gluten toucherait en France 600 000 personnes dont 80 à 90% l’ignoreraient.

• Les personnes allergiques au blé. Il ne faut pas confondre intolérance et allergie. L’allergie alimentaire est une réponse (démesurée) du système immunitaire à la consommation d’un aliment, aliment inoffensif pour la majorité des gens. Comme pour l’intolérance il n’y a pas de traitement, il faut supprimer l’ingrédient incriminé de l’alimentation.

• Pour lutter contre les maladies auto-immunes, le docteur Seignalet a mis au point un régime « hypotoxique » caractérisé par la suppression du lait de vache, du gluten, du maïs, du sucre raffiné et des aliments cuits à plus de 110 °C. Sous son impulsion, de nombreux naturopathes et nutritionnistes préconisent la diversité. Les céréales génétiquement très mutées (comme le blé) sont montrées du doigts et un régime sans lait ni gluten est vivement recommandé.

Retrouvez tous nos livres sans gluten.