Cosmétiques au beurre de karité : l’interview de Nathalie Ramanantsoa

A l’occasion de son nouveau livre de cosmétiques DIY, Cosmétiques au beurre de karité, Nathalie Ramanantsoa a accepté de répondre à quelques questions sur ses livres et son histoire avec la cosmétiques. Nous l’en remercions !

Avant d’être une autrice La Plage, qui êtes-vous ? 
Je m’appelle Nathalie Ramanantsoa, et je travaille dans le milieu de la cosmétique depuis 2013 . J’ai toujours été très manuelle, et eu très tôt le désir de créer mon entreprise. Pour cette raison, je me suis alors formée dans la formulation cosmétique, en aromathérapie et parfumerie. En 2016, j’ai créé Les Ateliers Soa. Depuis, je donne des cours de création de cosmétiques et des conseils beauté sur mesure à Paris.

Comment êtes-vous devenue une autrice La Plage ?
Je me suis toujours dit qu’un jour, je souhaiterais partager mes conseils et mes recettes à travers des livres. En 2018, j’ai écrit mon premier e-book sur la beauté et l’alimentation végétale et quelques mois après, La Plage m’a contactée pour mon premier livre « Je fabrique mon maquillage », sorti en mars 2019.

D’où viennent les idées de vos livres ? Est-ce la maison d’édition qui vous les propose, ou est-ce que c’est vous qui demandez à faire un livre sur tel sujet ?
Nous discutons énormément sur les sujets de livres qui pourraient intéresser les lecteurs. J’aime proposer des sujets, mais je suis également ouverte à toute bonne idée venant de leur part. C’est un véritable échange entre La Plage et moi.

Combien de temps faut-il pour faire un livre de cosmétiques ?
Tout dépend du nombre de recettes à réaliser car je les formule toutes, il faut plusieurs mois pour pouvoir tester et formuler les recettes d’un ouvrage. À cela s’ajoute bien sûr le temps de rédaction, les corrections… et le temps passé à échanger avec la photographe qui travaille sur le livre, car je travaille toujours en étroite collaboration avec celle-ci.

Quel livre rêveriez-vous de faire ?
Tous les livres que j’ai eu la chance de faire publier chez La Plage, ainsi que ceux à venir sont de très beaux projets qui me correspondent vraiment. Je travaille actuellement sur un livre complet sur les cosmétiques pour toute la famille. Donner l’accès à la cosmétique naturelle au plus grand nombre fait partie des choses qui me tiennent beaucoup à cœur. Pour répondre à votre question, je crois que c’est l’ensemble de tous ces ouvrages qui constitue mon livre « rêvé » .

D’où vous vient votre passion pour les cosmétiques ?
Ma grand-mère maternelle, malgache, était très coquette, elle adorait prendre soin d’elle. Elle faisait ses propres cosmétiques avec des ingrédients de Madagascar. Je pense que c’est à son contact que la passion pour les cosmétiques est arrivée.

Avez-vous toujours été intéressée par les cosmétiques naturels ? Si non, comment vous êtes-vous lancée dans leur fabrication ?
J’ai été tout d’abord une consommatrice de produits cosmétiques de toutes sortes, des marques bon marché jusqu’aux marques de luxe. Ayant une peau très sensible et étant sujette à l’eczéma, je n’ai jamais obtenu entière satisfaction de ces produits. Petit à petit, j’ai commencé à m’intéresser à mon alimentation, en privilégiant l’alimentation bio et locale. Je me suis alors intéressée de près à la cosmétique naturelle et j’y ai trouvé une vraie réponse à ce que je cherchais. L’envie de formuler mes propres produits est venue naturellement, avec pour principal intérêt de pouvoir maîtriser l’intégralité des ingrédients des recettes.

Votre prochain livre est dédié au beurre de karité dans les cosmétiques. Pourquoi cet ingrédient- là, et comment l’avez-vous découvert ? 
Le beurre de karité est un indispensable de la cosmétique naturelle : ses propriétés hydratantes, assouplissantes et réparatrices sont exceptionnelles. Je ne me souviens plus exactement du moment où je l’ai découvert, mais je me suis vite rendue compte que sa présence dans la composition d’un produit était très bénéfique pour moi et ma peau. J’ai donc été ravie de m’y consacrer pleinement dans ce nouveau livre.

Que conseilleriez-vous à des débutant.e.s en cosmétiques DIY ?
La cosmétique DIY est en plein boum depuis quelques années. On trouve de plus en plus d’informations et de recettes sur internet. Je conseillerais néanmoins aux débutants de favoriser les conseils de personnes formées dans ce domaine. Il s’agit de produits que l’on applique sur la peau et il ne faut pas prendre cela à la légère.

Quels sont, pour vous, les bienfaits d’une« beauté éthique » ?
Ils sont multiples, à la fois pour nous et notre environnement. L’absence de parabens et autres produits nocifs pour notre organisme dans la composition des produits, l’utilisation de matières premières issues de l’agriculture biologique (et locales dans la mesure du possible). La réflexion sur le trop plein d’emballages, préférence au « zéro déchet ». Et enfin, le soutien à la cause animale également avec la cosmétique « Cruelty free ».

 

Découvrez les bienfaits du beurre de karité en 30 recettes de cosmétiques ! C’est dans Cosmétiques au beurre de karité, de Nathalie Ramanantsoa.

 

 

 

Vous pouvez retrouver ce livre (format papier) sur les sites suivants :

https://www.lalibrairie.com/
https://www.librest.com/
https://www.leslibraires.fr/
https://www.placedeslibraires.fr/
https://www.initiales.org/ 
https://www.libraires-ensemble.com/

Chia, lin et psylium : l’interview de Clémence Catz

Pour la nouvelle édition de son ouvrage de référence Chia, lin et psyllium, Clémence Catz a accepté de répondre aux questions de l’équipe La Plage. Nous l’en remercions !

Avant d’être une autrice La Plage, qui étiez-vous ?
J’étais assistante de production dans l’audiovisuel, je n’avais pas d’enfants et j’adorais déjà cuisiner. J’ai créé mon blog en 2007.

Comment êtes-vous devenue une autrice La Plage ?
J’ai été contactée par les Editions la Plage suite à un article consacré à mon travail et à celui d’autres actrices du bio dans Elle. J’ai ainsi signé pour Tofu Soyeux… puis pour de nombreux autres livres.

D’où viennent les idées de vos livres ?
Parfois ce sont mes éditeurs qui me les proposent, mais je trouve aussi de nombreuses idées en suivant les grandes tendances sur les réseaux sociaux ou sur les blogs à l’étranger : mon travail, c’est aussi d’avoir un temps d’avance !

Combien de temps faut-il pour faire un livre de cuisine ?
Cela peut aller de 2 mois (voire moins) à plusieurs années selon le sujet, le nombre de recettes à écrire, le calendrier de l’éditeur… etc.

Quel livre rêveriez-vous de faire ?
Houla, beaucoup de livres et heureusement ! Mais un livre très gourmand compilant mes meilleures recettes, avec de belles photos et plein de déclinaisons, pourquoi pas un jour ?

Quels sont vos conseils pour intégrer les graines de chia, lin ou psyllium dans notre alimentation ?
Par petites touches : un peu de psyllium dans une pâte à gâteau pour lui donner du moelleux, des graines de lin ou de chia à la place des œufs ou saupoudrées sur une salade ou un plat de légumes, un chia pudding au petit déjeuner pour une bonne dose d’oméga-3…

Comment vous viennent vos idées de recettes ?
De ma vie de tous les jours, d’une association originale croisée dans un resto, des réseaux sociaux bien sûr, de la nature autour de moi et des saisons, forcément…

Êtes-vous plutôt salé ou sucré ?
Je suis une dingue de sucre même si j’essaie de me soigner. Rien ne m’amuse plus que de créer des alternatives sans beurre ou sans œufs aux classiques pâtissiers ou de jongler avec les différents sucres naturels que nous offre la nature.

Quels sont vos bons plans pour consommer local en habitant Paris ?
Je suis une habituée de la Ruche qui dit oui, qui ne propose quasiment que des produits locaux, souvent bio et toujours artisanaux. Et je fais mes courses dans des Biocoop éthiques comme Le retour à la terre, qui a une section consacrée aux fruits et légumes locaux et ne vend que des produits de saison. Ça vaut le coup aussi de chercher un meunier près de chez soi pour acheter de la farine fraîche ou un maraîcher en bio ou en agriculture raisonnée (il y en a pas mal en banlieue) et bien sûr de privilégier les céréales de nos régions (sarrasin, riz de Camargue, petit épeautre) plutôt que des variétés exotiques venues d’Afrique ou d’Asie – même si j’en propose de temps en temps dans mes recettes.

Quelle est votre saison préférée pour cuisiner ?
Je dirais le début de l’automne, avec sa profusion de fruits et légumes colorés, cette opulence annonçant les gourmandises de l’hiver…

Quels sont quelques-uns de vos ingrédients indispensables pour cuisiner ?
Farine de petit-épeautre, purées d’oléagineux, laits d’amande et d’avoine, riz de Camargue, pâtes aux variétés de blé ancien, miso brun et blanc, flocons d’avoines et graines de chia pour le petit déjeuner, cacao cru (ma petite addiction), ghee, huiles d’olive et de coco, sucre intégral… Et la base de toutes mes recettes : les fruits et légumes de saison.


Découvrez les bienfaits des super-aliments que sont les graines de chia et de lin, ainsi que le psyllium, et apprenez à les cuisiner en 30 recettes dans la nouvelle édition de Chia, lin et psyllium !

 

 

 

Vous pouvez retrouver ce livre (format papier ou e-book) sur les sites suivants :

https://www.lalibrairie.com/
https://www.librest.com/
https://www.leslibraires.fr/
https://www.placedeslibraires.fr/
https://www.initiales.org/ 
https://www.libraires-ensemble.com/