Publié le

On se réchauffe avec cette soupe indienne de lentilles corail aux légumes

Les saveurs de l’Inde (épices, ail, lait de coco, tomates, lentilles) réunies dans une même marmite offrent une base de choix pour toutes les soupes de légumes. En réalité, on peut vraiment y mettre ce que l’on veut, c’est toujours réussi et cela séduit systématiquement. Agrémentée de feuilles de coriandre, d’avocat fraîchement découpé et citronné ou d’une belle cuillerée de crème de coco, la soupe indienne est naturellement végétarienne. À vous de choisir les légumes qui viendront l’agrémenter, ou de suivre ce conseil : courge ou patate douce pour la douceur, oignon ou poireau pour le piquant, et carottes pour l’indispensable joie de vivre.

Soupe-indienne - Des soupes qui nous font du bien - Clea - Clémence Catz

Pour 4 personnes

500 g de courge butternut
2 carottes
1 gros poireau
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 gousse d’ail
1 dé de gingembre frais
2 c. à café de curry en poudre
125 g de lentilles corail
1 c. à soupe de concentré de tomates
1 c. à soupe de purée de noix de cajou
200 ml de lait de coco

Couper la courge en cubes. Ôter le centre (partie fibreuse et pépins), mais garder la peau. Peler et couper les carottes en cubes. Ôter la barbe et la partie dure du vert du poireau, puis émincer le blanc et le vert restant. Faire revenir l’émincé de poireau dans un grand faitout avec l’huile. Ajouter l’ail pelé et dégermé, le gingembre pelé et coupé en lamelles et le curry. Au bout de 2 minutes, ajouter la courge, les carottes et les lentilles. Mouiller d’eau à hauteur. Couvrir et laisser mijoter pendant 25 minutes. Mixer les deux tiers de la soupe avec le concentré de tomates, la purée de cajou, le lait de coco et 1 pincée de sel. Mélanger avec le tiers restant et servir bien chaud.

Plus de soupes réconfortantes et santé dans Des soupes qui nous font du bien de Clea et Clémence Catz.

Publié le

Petite promenade forestière avec ces spaghettis aux champignons de Marie Laforêt.

Pas besoin de grand-chose pour réaliser un délicieux petit plat, savoureux et équilibré ! Les champignons sont intéressants pour remplacer la viande en cuisine vegan grâce à leur goût prononcé (certaines variétés de champignons sauvages comme la fistuline langue de bœuf ou le polypore soufré ont même, selon leurs connaisseurs, des saveurs très « carnées »). L’association pâte plus champignons et crème de soja offre un bon apport en protéines végétales, on oublie parfois que remplacer la viande ne veut pas forcément dire « cuisiner autour d’une alternative à la viande » et qu’un plat vegan équilibré peut être construit autour d’un légume.

Pour 2 personnes
250 g de spaghettis crus
300 g de champignons nettoyés au choix
2 échalotes
2 gousses d’ail
1 c. à soupe d’huile végétale au goût neutre ou d’huile d’olive douce
1 c. à soupe de sauce soja
1 c. à soupe de persil plat haché
200 ml de crème soja

Faire bouillir environ 2,5 litres d’eau dans une grande cocotte pour les pâtes. Une fois l’eau à ébullition, saler et ajouter les spaghettis, cuire selon les recommandations fournies sur le paquet, puis égoutter et réserver.

Couper les champignons nettoyés en petits morceaux, émincer l’échalote et l’ail. Faire chauffer l’huile dans une poêle de taille moyenne et y faire revenir les champignons avec l’échalote et l’ail à feu moyen-vif pendant 5 minutes environ pour qu’ils perdent leur eau et commencent à dorer. Ajouter la sauce soja et le persil, puis la crème et bien mélanger. Poivrer selon le goût et rectifier l’assaisonnement en sel si besoin.

Ajouter les spaghettis cuits dans la poêle et bien mélanger pour imprégner les pâtes de la crème. Servir immédiatement.

Pour les débutants confirmés

  • Transformez cette simple crème en une version gourmet en ajoutant 10 cl de vin rouge ou blanc aux champignons cuits, laissez cuire quelques minutes en mélangeant avant de verser la crème.

Pour trouver des vins vegan ou végétaliens, il faudra se renseigner sur les méthodes de filtration et collage utilisées par le producteur, auprès de votre magasin bio ou caviste. Le site marchand « Boutique Vegan » propose quelques vins vegan (blanc, rouge, rosé, pétillant).
Pour tout savoir sur les vins vegan et leurs accords mets-vins, découvrez le Guide Brachet des vins vegan et végétaliens.

  • Si vous ne souhaitez pas utiliser de vin, mais voulez obtenir une crème au goût plus prononcé, ajouter 1 cuillerée à café de miso d’orge ou 1 cuillerée à soupe de shiro miso (miso blanc), sa saveur fermentée « umami »(qu’on peut traduire « goût savoureux »en japonais et qui est considéré comme la cinquième saveur en cuisine après le sucré, le salé, l’acide et l’amer) se marie très bien avec les champignons (eux-mêmes de saveur « umami »).

Vegan Debutant - Marie Laforêt Cette recette et bien d’autres très simples et illustrées pas à pas sont à retrouver dans Vegan débutant de Marie Laforêt.